Thèmes pour visiter

Itinéraires cyclotouristes

Voir aussi : Vacances actives > Aventure & Découverte

Le défilé du Danube

Vous pouvez commencer votre trajet dans le petit port danubien de Orsova, accessible en train depuis Bucarest et finir à Moldova Noua à env. 80 km en amont. Longez le Danube en amont, sur la route qui surplombe le lac du barrage de Portile de Fier, sur votre gauche. Vous traverserez la zone des "Chaudières", le défilé du fleuve, où l'eau semble bouillonner entre les rochers des Carpates. Eselnita, Mraconia, Berzeasca, Camenita, des petites rivières qui se jettent dans le Danube le long de votre trajet et dont vous pouvez découvrir les vallées pittoresques . En quittant la route principale vers la droite, vous pouvez entrer sur les routes locales avançant dans les montagnes qui gardent le passage du Danube.

Logement :
Orsova , hôtel Dierna *; camp des artistes peintres de Mraconia (maisonnettes en bois) situé à l'embouchure de la rivière du même nom dans le Danube, env.18 km de Orsova, monastère de Mrâcunea à proximité;
Dubova, petit village-port à 30 km de Orsova, logement chez l'habitants;
Berzeasca (visitez l'église), chalet du district sylvicole sur la route qui part du village vers les montagnes, env.7 km, route pittoresque;
Modova Noua, hôtel .

La visite des Gorges de la Nera, vaut bien le détour. Sortez pour suivre la vallée de la Camenita et puis passez par les villages de Valea Ravensca ( métiers et architecture traditionnelle), Rachita, Sopotu Nou. Voir aussi les pages "Le long du Danube" de notre site.

De Orsova, vous pouvez faire aussi une agréable découverte, allant vers l'est cette fois-ci, sur le trajet: commune de Iovita (env.10km), monastère de Vodita à proximité, commune de Ciresu, les gorges de Topolnita et la grotte du même nom, une des plus grandes et plus belles d'Europe.

Contact francophone sur place :  Mme. Simona VIOREL.
Club Touristique Banatia,
Piata 1er Décembre nr.2,
Hôtel Semenic,
1700 Resita,
département de Caras Severin;

Location de bicyclettes sur demande.

Top

La vallée de la Cerna

Exceptionnel trajet pour cyclotourisme, une route qui longe parfaitement la rivière de Cerna jusqu'au lac de Valea lui Iovan, sur un trajet des plus pittoresques comptant env.40 km à travers des montagnes de calcaire.

Point de départ, la station thermale de Bâile Herculane, accessible en train de Bucarest. Visitez la station et ses vestiges du temps des thermes romaines et les alentours ( la réserve naturelle de Domogled ) que vous pouvez découvrir par les quelques trajets de randonnée pédestres.

Un détour qui s'impose est celui qui vous mène vers la localité de Baia de Arama, quittant la vallée de la Cerna, vers la droite après env.30 km de Herculane, une région pleine de phénomènes karstiques, forêt de lilas sauvage et châtaigner comestible, lacs. Continuez jusqu'au monastère de Tismana et le village du même nom connu pour ses tapis typiques roumains.

Logement :
Un large choix d'hôtels à Herculane;
commune de Ponoare, avec de nombreuses possibilités de logement chez l'habitant;
le village de Tismana, chambres d'hôte, le monastère de Tismana, chez les nones;

 

Exceptionnel trajet pour cyclotourisme, une route qui longe parfaitement la rivière de Cerna jusqu'au lac de Valea lui Iovan, sur un trajet des plus pittoresques comptant env.40 km à travers des montagnes de calcaire.

Point de départ, la station thermale de Bâile Herculane, accessible en train de Bucarest. Visitez la station et ses vestiges du temps des thermes romaines et les alentours ( la réserve naturelle de Domogled ) que vous pouvez découvrir par les quelques trajets de randonnée pédestres.

Un détour qui s'impose est celui qui vous mène vers la localité de Baia de Arama, quittant la vallée de la Cerna, vers la droite après env.30 km de Herculane, une région pleine de phénomènes karstiques, forêt de lilas sauvage et châtaigner comestible, lacs. Continuez jusqu'au monastère de Tismana et le village du même nom connu pour ses tapis typiques roumains.

Logement :
Un large choix d'hôtels à Herculane;
commune de Ponoare, avec de nombreuses possibilités de logement chez l'habitant;
le village de Tismana, chambres d'hôte, le monastère de Tismana, chez les nones;

Vous pouvez continuer de Tismana, via le village de Hobita, localité natale du sculpteur précurseur de l'art moderne, Constantin Brancusi, vers Targu Jiu : train pour Bucarest. De Targu Jiu vous pouvez aussi prolonger votre voyage vers d'autres zone que nous proposons: en train ou en voiture le long de la Vallée de Jiu jusqu'à Hateg ; en train jusqu'à Petrosani et puis sur l'exceptionnel trajet Petrosani, Vallée du Lotru, Voineasa, Brezoi, d'où vous pouvez partir en train pour Bucarest; par la route, sur le trajet de l'Olténie du nord : Novaci, Polovragi, Hurez, Ramnicu Valcea.

Top

Région de Hateg

C'est une zone que nous vous proposons de découvrir par des trajets quotidiens " en étoile" ayant comme point de départ, la localité de Hateg. La région est le berceau des premières petites principautés roumaines formées après le retrait de l'Empire Romain, un des noyaux à partir desquels se sont formé les grandes principautés roumaines du Moyen Age. Vous aurez d'une part une zone pleine de vestiges liées à notre histoire, anciennes églises, citadelles, châteaux et d'autre part, une nature exceptionnelle , notamment la réserve naturelle des monts de Rétezat et la réserve du bison d'Europe.

Quelques suggestions de trajet d'un jour :

  • l'église de Densus ( 20 km) passant par le monastère monial de Prislop ( fondé en 1404 ) à proximité de Hateg;
  • les ruines de Sarmizegetusa ( 35 km), la capitale de la Dacia, après la conquête romaine;
  • montez le long de la vallée du Râul Mare, vers la réserve naturelle de Retezat en passant par le "Château des Carpates" de Jules Verne, près du village de Râul de Mori ( 15 km) et l'ermitage de "Cetatea Colt" XIVe siècle. Continuez jusqu'au lac Gura Râului ( env.40 km);
  • l'église de Strei, allant vers le nord de Hateg et puis l'impressionnant château de Huneadoara. Au retour passez par le lac de Cincis.

Pour les amateurs de grottes, continuez de Strei , via Calan et Bosorod, encore 20 km, pour visiter la grotte de Cioclovina et tout près, celle de Ponorici.

En train de Hateg jusqu'à Simeria (env.30 km) et puis encore 17 km, soit toujours par train soit par bus, vous arrivez à Orastie. C'est le point de départ pour une visite des citadelles daces sur la route qui monte vers les montagnes, suivant la pittoresque vallée de la rivière Orastie : Costesti, Blidaru, Gradistea de Munte.

Logement :
Santamaria-Orlea, 5 km de Hateg, un hôtel aménagé dans un château;
Hunedoara, Petrosani, villes ayant plusieurs hôtels;
logement chez l'habitant à Hateg, Râul de Mori, Densus;
quelques pensions et motels autour du lac de Cincis.
Dans la réserva naturelles de Retezat, il y a plusieurs chalets.

Contact francophone sur place : Adrian POP
Sarmizegetusa Voyages,
Calea Severinului, bloc 317,
1100 Craiova, département de Dolj;
tél: 0040/51/41.87.73

 Location de bicyclettes sur demande.

Top

La vallée du Lotru et les monts de Lotru

Un trajet d'env.100 km entre deux vallées qui traversent les Carpates Méridionales (les Carpates du Sud), et qui passe par le milieu de la chaîne montagneuse: Brezoi (sur la Vallée de l'Olt) - Voineasa (39 km) - Vidra (24 km) - Obarsia Lotrului (17 km) - Groapa Seaca (9 km) - Petrosani (sur la vallée du Jiu). Brezoi se trouve à 209 km de Bucarest et est accessible par train depuis la capitale tout comme la ville de Petrosani, située à l'autre bout de l'itinéraire.

En grande partie la route est asphaltée. De nombreuses routes forestières la croisent. Altitudes minima : 335 m à Brezoi, 600 m à Voineasa. Altitudes maxima : 1.575 m à Curmatura Vidrutei et 1.595 m à Groapa Seaca.

Une carte détaillée de ce trajet est disponible sur demande à l'Office National Roumain de Tourisme de Bruxelles.

Sentiers de randonnée :
plusieurs sentiers , parfaitement marqués, partent des localités suivantes, se trouvant sur le trajet :

Voineasa, la plus grande station alpine de la région (9 sentiers avec un parcours durant entre 1h30 et 4 heures);

Vidra, belle station au bord du lac du même nom ( 3 sentiers entre 3h30 et 6 heures);

Ciungetu, petite localité sur la vallée du ruisseau de Lotrita, quittez la route vers la gauche, avant Voineasa, devant l'auberge " Hanul Gura Lotritei" ( 5 sentires, entre 4 et 14 heures);

Obarsia Lotrului, petite station alpine ( 6 sentiers, entre 2 heures et 10 heures).

Obarsia Lotrului est aussi le point de croisement avec la route la plus haute du pays, praticable aussi en voiture, qui part de Novaci ( sur la route entre Targu Jiu et Ramnicu Valcea) vers Sebes (entre Alba Iulia et Sibiu), une route très pittoresque. qui traverse du sud au nord la chaîne des Carpates Méridionales. Une route similaire est celle du "Transfagarasan" traversant les Carpates du sud de Curtea de Arges vers Sambata , route que nous recommandons également aux amateurs de cyclotourisme ou de 4x4.

Logement (localités en ordre depuis la Vallée de l'Olt vers la Vallée du Jiu) :
village de Sâliste, avec plusieurs pensions et logement chez l'habitant;
village Valea Macesului, pension;
station Voineasa, 5 hôtels de 1 et 2 étoiles, villas, pensions chez l'habitant, réservations 0040/50/73.50.84 ou 73.99.63;
station de Vidra, 25 km de Voineasa, 3 hôtels de 1 étoile et 5 villas, réservations 0040/50/77.51.64 ou 86.02.03;
Obarsia Lotrului , 17 km de Vidra, chalet, bungalows et petites maisonnettes; possibilités de camper.

Top

L' Olténie du Nord, longeant les Carpates du Sud

Un trajet qui en plus des plaisirs du cyclotourismes vous fera découvrir villages typiques, ateliers de poterie et de tissage, maisons traditionnelles paysannes (les coulés de l'Olténie), monastères, grottes et gorges .

En arrivant de Bucarest par train , descendez dans la gare de Bâbeni, 4 trains par jour de Bucarest. Prenez une route locale en direction de Francesti. Près du village de Mosneni, visitez le monastère moniale " Dintr-un lemn" ( D'un seul bois), 1634 et Surpatele XVIe siècle.

Le monastère de Govora XIVe siècle, près de la station thermale du même nom n'est pas très loin. Si vous faites ce détour (à ne pas manquer si vous y êtes durant la cueillette des fraises), prolongez-le jusqu'à la commune de Bunesti, " capitale du fraisier roumain", dans une des plus importantes région pour la culture du fraisier, région couverte également de vastes vergers.

Après Mosneni, continuez en direction de Pietrari, à env.15 km, commune connue au Moyen Age pour l'exploitation de la " pierre à chaux". Un commerce florissant à cette époque faisait partir de cette région des chariots chargés de " pierre de chaux" , fruits, sel (de Ocnele Mari) pour faire venir des céréales du sud. Festival de folklore au mos d'avril. Foire paysanne locale, tous les dimanches.

Cocoş de Horezu

Variante possible 2 km après la sortie de Pietrari, vers la droite, suivez la route qui longe la vallée de Otasau, vers les montagnes, jusque dans la commune de Barbatesti (musée d'art populaire, tissage artisanal, festival de la danse populaire. A 7 km , sur une route forestière, se trouve l'ermitage "Patrunsa". Plus loin encore, par un sentier marqué, l'ermitage Pahomie et puis par une route forestière, l'ermitage de Iezerul (à proximité réserve naturelle).

De Pietrari, vous montez deux kilomètres pour arriver au village de Bârzesti, sur la ligne de partage des eaux, où vous aurez une magnifique vue sure la dépression de Horezu. Deux cents mètres et vous arrivez au Musée des "Trovants", caché dans la forêt. Les " trovants" , mot crée par les géologues roumain venant du verbe " trouver", sont des pierres de formes curieuses, la plupart comme des gigantesque œufs, trouvés dans les carrières de sable de la région.

N'hésitez pas de faire un détour en direction des monastères de Bistrita, 1407 et Arnota 1634, tombe du prince régnant valaque Matei Basarab; possibilités de logement chez les moines. Vis-à-vis du monastère de Bistrita, l'ermitage de Papusa (La Poupée), 1712, de style brancovan. La Grotte des Chauves-souris à proximité.

Horezu, avec ses ateliers de poterie (à visiter), très connue foire de poterie " Le Coq de Horezu", réunissant dans les premiers jours de juin, les potiers de tout le pays; musée de la céramique. Avant d'entrer dans la localité, une route part vers la droite pour arriver au monastère de Hurezi, monument représentatif du style bancovan, cristallisé sous le règne du prince régnant Constantin Brancoveanu, notre Roi Soleil, protecteur des arts et des métiers en Valachie. 5 km sud de Horezu visitez les "cule" (prononcez : cou-lé en deux syllabes ) maisons paysannes fortes, typiques pour l'Olténie

A 6 km de Horezu, sur la DJ 665, que vous allez suivre maintenant, le village de Vaideeni qui garde les coutumes et les traditions des bergers roumains. Le dimanche et les autres jours fériés, les habitants s'habillent de leurs costumes traditionnels. Festival de folklore au mois de juin. Quelques kilomètres plus loin, le village de Marita, la plus ancienne église en bois conservée en Valachie, 1532. Encore 6 km et on arrive à Polovragi; visitez le monastère monial ( 1645) et la grotte. Vous pouvez continuer suivant la vallée de Oltet, pour entrer dans les gorges de cette rivière - magnifiques (aussi réserve naturelle).

Après 3 km vous êtes dans le village de Baia de Fier. Empruntez une route latérale, partant vers la droite pour admirer les spectaculaires gorges du Galben et puis pour la visite de la Grotte "Muierilor" ; pensions, chalets à proximité.

Novaci, "capitale " des bergers de la région. Village typique à visiter. Point de départ pour la route la plus haute du pays, traversant les Carpates du Sud pour arriver à Sebes en Transylvanie.

Continuez avec un bus local jusqu'à Targu Jiu pour prendre le train en direction de Bucarest.

Logement :
chambres d'hôte à Costesti, Horezu, Vaideeni, dans quelques monastères, chalets et pensions près de la grotte " Muierilor" et " Polovragi"

Une carte détaillée de ce trajet est disponible sur demande à l'Office National Roumain de Tourisme de Bruxelles.

Top

La vallée de la Prahova

Une destination " classique" pour les VTT et les randonneurs en Roumanie, bénéficiant aussi de sa situation proche de la capitale avec l'aéroport international de Bucarest-Otopeni.

Plusieurs localités ou stations alpines , le long de cette vallée sont des points de départ pour des trajets de VTT ou randonnée d'un jour, avec logement dans la station de départ:

  • Breaza ( ateliers de blouses typiques roumaines et tapis) avec un trajet : Breaza 530 m - Plaiul Telea 760 m - Varful Bolovanu 800 m - Adunati 520 m - Breaza;
  • Azuga avec 3 trajets : Azuga 970 m - Valea Azugii 1.140 m - Valea Limbaselului 1.280 m - Azuga - chemin forestier en gravier; Azuga - Culmea Sorica 1.539 m - Varful Baiu 1.850 m - Poiana Tapului 860 m - Busteni Zamora 950 m - Azuga ( hôpital) 905 m - Azuga , 36 km dont 12 km chemin forestier en gravier; Azuga - Busteni 885 m - Cabana Babele 2.200 m - Cabana Piatra Arsa 1.950 m - Cabana Cuibul Dorului 1.160 m - Sinaia 900 - Azuga , 31 km dont 14 route alpine en gravier, 14 km route asphaltée;
  • Campina ( Cornu) plusieurs trajets le long de la Vallée de la Doftana. Visitez à Campina la maison-musée Nicolae Grigorescu, un des plus grands peintres roumains, le château Hasdeu. A 15 km de Campîna visitez le monastère de Brebu 1632.

Toutes les localités et les stations de la Vallée de la Prahova sont accessibles en train depuis Bucarest,. Il y a des trains pratiquement toutes les heures. A Breaza, Azuga et Campina, vous aurez l'embarras du choix parmi les nombreuses villas et pensions touristiques.

Une région toute proche est la vallée du Teleajen. De Brebu, continuez en dépassant le lac de Paltin et puis via Bertea et Alunis ( belle pension St. Nicolae, réservations 0040/44/11.25.07, possibilité de commander aussi le transfert en minibus depuis Ploiesti ou Bucarest), vous arrivez à Slanic Prahova. Visitez la montagne de sel et prenez un bain dans le lac salé à proximité. A partir de cette localité, vous pouvez remonter la vallée du Teleajen en plusieurs étapes jusqu'à Sacele, près de Brasov, d'où vous pouvez revenir en train à Bucarest.

De Slanic jusqu'à Sacele il y a environ 90 kilomètres. Visitez Valenii de Munte avec les ateliers de tapis typiques, le monastère de Crasna ( 1828) , près de la commune de Isvoarele, puis le monastère de Suzana ( 1740) et le monastère de Cheia ( 1835). Vous pouvez faire une étape dans la station de Cheia , à 38 km de Valenii de Munte; plusieurs pensions disponibles dont la pension "Nico" ( réservations 0040/44/29.41.23). Cheia est un excellent point de départ pour des randonnées à bicyclette ou à pied dans les alentours.

Contact francophone sur place : Cristian ACHIM
Centre d' Information Touristique,
2157 commune de Cornu,
département de Prahova, Roumanie;
tél: 0040/44/37.03.37.

 Location de VTT. 

Quelques itinéraires en détails 

Top

La Courbe des Carpates, avec la vallée du Buzau et du Slanic

Buzau, chef-lieu du département homonyme, est la porte vers une intéressante région touristique favorable à une découverte à bicyclette: vignobles, volcans boueux, feux naturels, monastères, haras, tissus en laine de chèvre, potiers, travail de la pierre (pour les croix de cimetière, spécialité des artisans de la région , visitez le cimetière classé de Cotorca - commune de Glodeanu Silistea), exploitation du pétrole en mine, anciennes exploitations de sel, exploitation et musées de l'ambre, festivals de folklore. A 128 km de Bucarest par train, vous avez 16 trains par jour reliant la capitale à cette ville en 1h30.

Buzau, ville dont l'histoire est marquée par sa situation frontalière entre la Valachie et la Moldavie, appartenant aux princes valaques, enviée par les princes moldaves. Dans le cimetière de la ville, deux œuvres de Constantin Brancusi dont la célèbre " Prière".

Pour votre premier jour dans le département de Buzau, nous vous proposons un trajet de découverte d'une de ses plus connues zones viticoles: Pietroasele (dont un vin est présent aussi en Belgique dans une des grandes chaînes de distribution alimentaire) . On peut partir de Buzau ou de Mizil, où vous pouvez descendre du train venant de Bucarest, un arrêt avant Buzau. Voici en bref ce trajet : 20 km de Buzau jusqu'à la commue de Ulmeni, puis chemin latéral vers Pietrosele à 5 km. De Mizil , env. 18 km jusqu'au chemin latéral pour Pietrosele. Le soir étape à Sârata Monteoru , arrivant par un chemin local, à 15 km de Pietrosele et à 22 km de Buzau.

Pietrosele c'est la commune où en 1837 a été découvert par des paysans, un des plus importants trésors (des Daces ?) en or du pays, appelé " La poule aux poussin d'or ", composé de 26 pièces en or, décorées de pierres précieuses. Le trésor passe de main en main jusqu'en 1917 lorsqu'il est dépose par l'Etat roumain, en pleine guerre contre les Allemands, à Moscou. En 1956 les Russes ne retournent que 12 pièces, exposées depuis au Musée National de Bucarest. L'autre trésor de la région est le vin: dégustation dans le chai de l'Institut de recherches viticoles fondé en 1893. Découvrez en vins blancs le Riesling , mais surtout les cépages locaux : Tâmaioasa Româneasca (demi-sec), Grassa (doux), Feteasca Alba et Feteasca Regala (blanc sec). En vins rouges vous découvrez un bon Merlot, un Pinot Noir et un Cabernet Sauvignon. Emportez pourtant une bouteille de " Busuioaca de Bohotin", cépage roumain, pour étonner au retour vos amis.

Sarata Monteoru est une petite station balnéaire, fondée en 1883, connue pour son grand basin d'eau salée en plain air. Hôtels, pensions, chambres d'hôte. Elle est très bien placée pour la continuation de votre route le lendemain. Réserve d'arbres à fleurs à proximité, sur 2 ha.

A Sarata Monteoru, on utilise depuis 1929 un procédé unique en Europe, d'extraction du pétrole, par galeries. On a construit des galeries superposées et inclinées, au milieu desquelles il y a un petit canal qui collecte le pétrole qui s'écoule des galeries. Au fond de cette "mine", il y a un puits collecteur, profond de 250 mètres. L'exploitation est une attraction touristique qui peut être visitée.

La prochaine étape sera consacrée à la visite de plusieurs monastères concentrées dans la région de la vallée du Niscov. On part donc de Sârata Monteoru ou de Buzau en direction de Vernesti (10 km de Buzau par la route nationale ou par une route locale, trajet que nous vous conseillons, 13 km de Sârata Monteoru). De Vernesti, une route locale part vers la gauche. Suivant la vallée du Niscov, voua avez 24 km jusqu'à la commune de Tisau (Isvoru). Fantastique région qui vaudrait plusieurs jours de visites: le monastère monial de Bradu, 1632, le monastère monial de Barbu, 1668, le monastère de Cetatuia , dans le village de Hales, XVIIIe siècle, et enfin le connu monastère monacal de Ciolanu. Tout près le camp de sculpture en plein air de Mâgura, fondé en 1970, avec de nombreuses sculptures en pierre. Logement auprès des monastères ou chez l'habitant à Magura.

Sur la Colline de Ciolanu, près du village de Ojeasca, on peut voir ce que les habitants appellent " le feu vivant" (Focul Viu) , émanation de gaz naturel sortant de la terre et qui s'auto-allume (voir aussi les localités de Lopatari et de Berca).

Après cette étape, vous rejoignez la route nationale (passant par le village de Nifon), à l'endroit appelé Fântana lui Mihai (La Fontaine de Michel), un bas-relief en pierre élevé à la mémoire des roumains ayant servi dans l'armée du prince Michel le Brave. Parti comme prince (ban) de l'Olténie, il réalisa la première fois l'Union des trois grandes principautés roumaines en 1600 : la Valachie, la Transylvanie et la Moldavie.

Depuis cet endroit vous avez deux variantes :

1. Vous pouvez continuer de suivre la Nationale 10 avec les visites et les attractions touristiques suivantes :

  • Cislau à 50 km de Buzau et 20 km de Mâgura : haras fondé en 1894 pour l'élevage du pur sang anglais. Souvent c'est ce haras qui donne les champions de la Roumanie;

  • Pâtârlagele, 60 km de Buzau, festival de folklore " Târgul Cucului" , premier dimanche après les Pâques Orthodoxes.

  • Deux kilomètres après Pâtârlagele, une route locale se sépare vers la droite. Après 3 km vous êtes dans la commune de Pânâtâu : visitez le monastère de Cârnu, 1546, dans le village de Tega. Continuant, la route traverse après un km la rivière du Buzau et vous arrivez à Colti, une commune dans un décor de montagnes rocheuses, avec des versants abrupts et pleins de pics. Visitez le musée de l'ambre : collection d'ambres de diverses couleurs, brut et façonné en objets de parure et de décoration, documents parlant de l'exploitation, outils anciens. Alunis, 5 k plus loin, par une route de montagne accessible pour les vélos, 6 km encore village de Nucu, Bozioru, puis Fisici. C'est dans la zone de ces villages que se trouve un vaste, impressionnant et mystérieux ensemble rupestre : cellules monacales, églises, galeries, croix sapées dans la pierre des collines. De Pâtârlagele on peut continuer de suivre la DN 10 le long de la vallée du Buzau pour arriver au lac de Siriu (11,5 km de longueur) , un lac de barrage à 22 km de Pâtârlagele, via Nehoiu à 12 km. Quelques kilomètres après la localité de Nehoiu, vous pouvez faire un détour , suivant la route locale qui part vers la droite, le long de la pittoresque vallée de Bisca. 10 km jusqu'au village de Gura Teghii: maisons typiques, festival " Pe urme de balada", le dernier dimanche de mai.

2. Vous continuez par des routes locales, variante que nous vous conseillons.

  • Après Fantana lui Mihai (voir plus haut), sortez après un kilomètre de la route nationale, vers la droite, par un chemin local qui traverse la vallée du Buzau , en direction de Pârscov, village à deux km de ce carrefour. De Pârscov, vous avez env.20 km jusqu'au village de Fisici (visite de la zone de l'ensemble rupestre - voir plus haut ), via Cozieni. Quittant la région , partez vers le nord en direction de Lopatari (56 km de Buzau)), suivant la vallée de la Bâlâneasa et passant à proximité du lac de Mociaru.

  • A 4 km de la commune de Lopâtari, et 1,3 km nord du village de Terca, vous verrez un autre "Feu Vivant". La commune de Lopatari est connue popur ses maison paysannes typiques. Possibiloité de logement chez l'habitant. Visitez à 6 km, le village de Manzalesti : arhitecture traditionelle, grotte, la montage de sel, festival de folklore " Festivalul Slanicului" ("le Festival du Slanic", la rivière qui passe dans la localité).

  • De Mânzalesti , vous êtes à 50 km de Buzau par la route locale qui longe la vallée du Slanic. En route vers Buzau, vous pouvez visiter : la commune de Vintila Voda (à 42 km de Buzau) : ruines de la citadelle, maisons paysannes typiques; Cernatesti (19 km) : par un chemni local accès dans la forêt de lilas sauvage et vers la zone des Volcans boueux; Mâtesti (11 km), petit village avec une belle église de 1692.

  • De Mânzalesti vous pouvez retoubner à Buzau également par une route locale encore moins fréquentée. Revenez vers Lopâtari et avant cette lovalté prenez la royte qui va vers la gauche, en direction de Berca (22 km de Buzau), via le village de Scorytoasa. C'est une aure royte qui vous conduira dans la zone des volcabns boueux près de la commune de Berca. l y a 4 endroits où se trogvent des volcans de boue : " La Fierbatori" , env.800 m du village; "Pâclele mari", au sud du village de Pâclele; "Pâclele mici", au sud du village de Beciu; "Beciu", près du village du même nom.

  • Tout près de Berca , n'hésitez pas de visiter le monastère monial de Râtesti, dans le village du mêm nom, fondé en 1634.

  • Vers Buzau, faites un arrêt aussi à Cândesti (17 km de Buzau): église datant de 1660 peinte par Nicolae Grigorescu, lieu où il semble qu'est née la première ébauche du célèbre tableau "Chariot aux bœufs".
Top

Vatra Dornei, station alpine dans le nord des Carpates Orientales

Vatra Dornei est un excellent point de départ pour des tracés à bicyclette sur la vallée de la Dorna, la vallée de Neagra Sarului ou sur la vallée de la Bistrita.

Lac Bicaz

Une carte de ces trajets est disponibles sur demande à l'Office National Roumain de Tourisme.

Vatra Dornei est accessible par train de Bucarest via Suceava.

Contact francophone sur place : Craciun TODASCA
Hôtel Sport, 
strada Republicii nr.33, 
5975 Vatra Dornei, 
département de Suceava; 
tél: 0040/30/37.15.67. 

Location de VTT sur demande.

Top

Région de Dobrogea 

Nous vous proposons trois trajets à bicyclette :

 
le Delta à bicyclette
Bien qu'au Delta il faut oublier tout moyen de transport routier, il y a pourtant une route qui vous permet de le découvrir. C'est la route qui longe le bras de Sfântu Gheorghe (Saint Georges). De Tulcea suivez vers l'est une route départementale vous conduisant dans une série de petits ports de pêcheurs : Nufarul ( ruines de citadelle antique), Mahmudia (ruines antiques), Murighiol (excellent point de départ pour une visite sur les canaux en barque) . Vous pouvez vous loger à Mahmudia (camping, logement chez l'habitant, hôtel à proximité). Continuant , vous allez découvrir la région des lacs littoraux Razelm/ Sinoe avec les localités de Colina, Valea Nucarilor, Agighiol, Enisala (vestiges antiques). Retour à Tulcea via Agighiol à 20 km sud de Tulcea;
tour des trois monastères de la Dobrogea du Nord .
Partez de Tulcea vers le sud sur la RN 22 et après env.12 km sortez vers la droite direction Cataloi. Vous allez découvrir , en ordre, les monastères de Celic-Déré, Cucos et Saon. N'hésitez pas de visiter aussi le vignoble de Niculitel , car vous êtes dans une réputée région viticole. De Niculitel , vous pouvez aussi prolonger votre route par une randonnée dans la réserve naturelle des Monts de Macin 
tour du sud de la Dobrogea,
pour découvrir ruines antiques, monastères, vignobles et attractions naturelles dans cette partie du pays. Le trajet que nous vous proposons est : Mangalia, réserve de Hagieni, village de Hagieni, la grotte de Limanu, Adamclisi (monument romain), Ion Corvin (monastère et grotte de Saint André), Oltina (vignoble), Ostrov (vignoble) et monastère de Dervent (voir aussi notre site) . De Ostrov vous pouvez traverser le Danube en bac sur l'autre berge du fleuve, dans la ville de Calarasi. De là vous pouvez joindre en train Bucarest.

Pour arriver à Tulcea ou à Mangalia, points de départ des trajets proposés, nous vous conseillons le vol direct de la Tarom, Bruxelles - Constanta, tous les samedis en saison à partir du mois de mai ou Luxembourg - Constanta, tous les deux dimanches depuis mai jusqu'à la fin de septembre.

Durant l'été il y a aussi de nombreux trains de Bucarest à destination de Mangalia et deux trains directs par jour pour Tulcea.

Contact francophone sur place : Doru Glavan
LATINA S.A., 
strada Primaverii nr.6, 
8700 Constanta, 
département de Constanta; 
tél: 0040/41/63.97.13 ; 
mél : latina@impromex.ro 
pour réservations d'hôtel, transferts depuis l'aéroport de Constanta, autre services touristiques. Location de bicyclettes sur demande.

Top